Comment trouver du temps pour une journée de brassage?

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un des principaux problèmes que j’ai dans le brassage amateur : le temps. En effet, je travaille pour le moment à temps plein : je démarre à 6 heures pour le boulot et rentre généralement vers 19h30 – 20h, y compris certains weekends. Ce qui fait que je n’ai pas beaucoup de temps pour ma passion : le brassage (et mon blog . J’essaie quand même d’en trouver quand je peux une journée de brassage mais celles-ci se font de plus en plus rares. En effet, pouvoir bloquer une journée complète pour brasser devient un luxe.

J’ai donc penser à changer ma manière de brasser afin que celle-ci puisse s’intégrer parfaitement avec ma vie de tous les jours. Je sais que certains d’entre vous ont également des vies chargées, certains m’en ont déjà parlé via email, et ce qui va suivre va probablement vous intéresser.

Comment faire sa bière - Gagner du temps

Bon, évidemment, brasser de la manière qui va suivre n’est pas du tout idéale car on s’expose à plus de risques de rater les brassins si on n’est pas extrêmement prudent mais au moins, cela vous permettra tout comme moi de continuer une passion à côté d’une vie active bien remplie.

Quel est le principe suivi?

Afin de trouver un moyen de continuer à brasser régulièrement, je me suis d’abord dit : qu’est-ce qui me manque le plus? Réponse : du temps. Le brassage prend du temps et malheureusement, je n’ai pas autant de temps sur une journée pour faire tout ça. En tout cas pas aussi souvent que je ne le voudrais.

Attendez… Qu’ai-je dit?

[…] je n’ai pas autant de temps sur une journée pour […]
Olivier
[…]…sur une journée…[…] Voilà la solution ! Divisons le travail pour le répartir sur plusieurs jours !

A partir de cette prise de décision, j’ai passé pas mal de temps à travailler sur la meilleure façon de diviser la journée de brassage afin de diminuer au maximum le risque de foirer ma bière tout en diminuant également au maximum le temps demandé par chaque étape.

Déroulement d’une journée de brassage « Nouvelle méthode »

J’ai divisé ma journée de brassage en 4 étapes. Ceci me permet donc de brasser en semaine après le boulot, en commençant vers 20h30 et finissant généralement vers 23h30 – minuit pour la journée la plus longue. Voyez plutôt les détails.

Premier jour

Le premier jour, je suis plutôt dans les préparatifs. Je prépare déjà mon starter/pied de cuve si celui-ci est nécessaire.

(Pour fabriquer vous même un agitateur magnétique comme celui de la vidéo, cliquez ici)

Ce jour là, je nettoie également tout le matériel qui sera utilisé pour le brassage et je désinfecte le tout.

Comment faire sa bière - nettoyage

Durée de cette journée assez courte : maximum 1h30 à 2 heures si vous prenez bien le temps.

Deuxième jour

Les choses sérieuses commencent.

Je pèse tous mes ingrédients et commence déjà à concasser mon malt.

Créer sa propre recette : concassage du malt

 

Je profite également de cette journée pour faire bouillir l’eau qui sera utilisée pour le brassage.

ATTENTION : Point d’importance ! Conservez l’eau et le malt dans des endroits appropriés pour la conservation. Surtout le malt concassé qui ne se conserve pas très bien et pas très longtemps !

Durée de cette journée : environ 2 heures pour 4 à 5 kgs de malt/céréales/…

 

Troisième jour

Ca y est, il est venu le temps du brassage. Cette journée est la plus longue de toutes et concerne le brassage proprement dit.

Ce jour là, vous êtes parti pour l’empâtage, la filtration et le rinçage des drêches. Je ne séparerai pas ces étapes car il est important qu’elles se déroulent l’une après l’autre sans interruption pour que le brassage se passe bien.

Comment faire sa bière - Empâtage

 

Durée de cette journée : comptez 1h30 à 2h pour l’empâtage, et au moins 1h voire même 2 pour la filtration et le rinçage. Cette journée sera la plus longue et peut durer jusqu’à 3h30 – 4 heures. Ces durées valent pour un brassin de 20 litres. Ce sera plus long si vous avez des volumes plus importants.

Quatrième et dernier jour

On arrive au bout ! Le moût sera bientôt mis en fermentation !

Ce dernier jour, vous reprenez le moût de la veille et le mettez à l’ébullition. Le refroidissement doit aussi se faire se jour là car il doit se faire le plus rapidement possible.

Une fois le moût refroidi et mis en cuve de fermentation, ajoutez les levures et c’est parti !

 

Et après?

Et après, il ne vous reste plus qu’à attendre la fin de la fermentation.

Vous n’avez pas besoin de moi pour trouver le temps pour les étapes suivantes qui en demandent moins

En attendant que votre bière soit prête, pourquoi ne pas en déguster l’une ou l’autre?

Comment faire sa bière - Chimay bleue

Comment se déroule votre journée de brassage?

Laissez moi un commentaire ci-dessous pour me décrire comment vous organisez votre propre journée de brassage. Chacun s’organise différemment et il serait intéressant je pense de pouvoir partager les techniques de chacun. Merci beaucoup à vous pour ce partage !