Comment brasser 4 litre de bière avec peu de matériel ?

Après un long moment d’absence, je m’en excuse. Voici enfin un nouvel article. Le sujet ne diffère pas très fort du précédent mais si… quand même un peu…

Dans l’article de fin 2014, je vous présentais une manière de brasser en plusieurs étapes. Ceci est particulièrement utile lorsque l’on a pas le temps ou peu le temps de brasser.

La méthode décrite dans cet article m’a été rapportée par Bill, que je remercie au passage. D’ailleurs Bill, j’espère que tu me lis et que tu n’hésite pas à critiquer l’article si je n’ai pas bien respecté ce que tu m’a décrit.  Cette méthode va vous permettre de brasser de petites quantités. Ceci est utile pour certaines bières que l’on ne boit pas très souvent (du style stout par exemple… ») et qu’il est peu utile d’en brasser 20 à 30 litres à la fois.

Toutes les photos ci-dessous m’ont été fournies par Bill et sont publiées avec son accord.

De quel matériel avons nous besoin pour ne brasser que 4 litres de bière

  • Une casserole (ou marmite pour nos amis français) de 10 litres
  • Une cocotte de 6 litres avec passoire
  • Un densimètre avec accessoires (éprouvette,…)
  • Un bec verseur (1 litre est suffisant)
  • Un thermomètre
  • Une spatule
  • 2 bidons d’eau minérale de 5 litres (vides !!!)
  • Un barboteur (que ferait-on sans ?)
  • Barboteur adapté pour bidon de 5 litres

    Barboteur adapté pour bidon de 5 litres

Voilà voilà. Vous devriez avoir déjà une bonne partie de tout cela chez vous à la maison. Les seuls éléments vraiment spécifiques du brassage sont le barboteur et le densimètre mais ce ne sont pas des éléments très chers. Vous avez donc du matériel bon marché qui va vous permettre de brasser 4 litres de bières.

Comment brasser la bière avec ce matériel bon marché?

La méthode est très simple et est tout à fait comparable à la méthode classique de brassage tout grain. Elle est simplement adaptée à des petites quantités.

Pour débuter, choisissez une recette qui vous plait. Elle sont d’habitude prévues pour 20 litres. Si vous ne savez pas où chercher, allez jeter un coup d’oeil sur Beersmith. Vous trouverez de nombreuses recettes de bières facilement adaptable à votre matériel. Divisez toutes les quantités par 4 sauf la levure pour laquelle vous utiliserez un demi-sachet (levure sèche ou liquide).

  • Empâtage : il se fait dans la casserole de 10 litres. Contrôlez bien la température avec le thermomètre pour vos paliers. Il y a moins de liquide donc beaucoup moins d’inertie de température. Cela peut aller beaucoup plus vite vers le trop chaud comme vers le trop froid.
  • Empatage

  • Filtration du moût dans la cocotte avec la passoire
  • image

  • Recirculation du moût à travers la passoire dans la grande casserole.
  • Rinçage des drêches dans la grande casserole.
  • Ebullition et houblonnage de manière classique.
  • photo-5

  • Transférer dans un des bidons de 5 litres pour fermentation (ATTENTION néanmoins que le plastique des bouteilles d’eau et liquide très chaud ne fait pas bon ménage ! Assurez-vous que le liquide soit bien refroidi avant de le transférer dans cette « cuve de fermentation ».
  • Ensemencez.
  • Fermez la bouteille avec un barboteur et c’est parti !

Résultat

C’est un processus très simple au fond puisque l’on fait comme on ferait pour 20 litres mais avec beaucoup moins de matériel et une facilité déconcertante.

image-2

Merci encore à Bill pour sa contribution à ce post.

Si vous aussi, vous avez des trucs et astuces dont vous voudriez bien que l’on parle sur le blog, n’hésitez pas à me contacter via la page « Contact ».

A vous de jouer

Maintenant, c’est à votre tour. Dites moi ce que vous pensez de cette technique. Quelle partie est géniale, quelle partie devrait être améliorée, … Ou si vous trouvez que tout est bien, laissez juste un commentaire pour dire merci à Bill pour sa contribution et ses photos.